ian schneider dqmxdqdhg 4 unsplash

Les thermopompes sont-elles utilisables en hiver ?

Avec l’hiver qui s’installe, il devient important, voire crucial, de bien choisir son système de chauffage afin d’être bien au chaud lorsque la température est au plus bas. Si la thermopompe s’avère être un excellent compromis tout au long de l’année grâce à sa double fonction de chauffage et de climatisation, la question se pose sur son efficacité en plein hiver. Levez le voile sur cette interrogation à travers cet article et apprenez-en davantage sur la thermopompe et son fonctionnement.

Qu’est-ce qu’une thermopompe et comment fonctionne-t-elle ?

La thermopompe est un appareil qui peut à la fois faire office de chauffage et de climatisation en se servant principalement de la chaleur contenue dans l’air. Ainsi, elle garde la maison à une température adéquate aussi bien en hiver qu’en été.

Le fonctionnement d’une thermopompe est à la fois simple et complexe. Elle dispose d’un liquide frigorigène contenu dans deux conduits en serpentin et qui sera comprimé par un compresseur. Lorsque la thermopompe est en mode chauffage, le liquide frigorigène est acheminé vers le serpentin extérieur sous forme de gaz. Ce dernier sera ensuite ramené vers le serpentin intérieur, puis comprimé. Cela va faire augmenter sa température. Cette chaleur sera ensuite diffusée grâce à un ventilateur afin de chauffer les pièces de la maison.

Malgré le fait que la thermopompe puisse jouer le rôle de climatiseur, elle ne produit pas de froid pour autant. En effet, lorsqu’elle est en mode climatisation, elle extrait la chaleur présente dans l’air à l’intérieur des pièces et l’expulse à l’extérieur. L’air plus frais est ensuite diffusé dans toute la maison.

Mais l’autre qualité de la thermopompe, c’est sa capacité à améliorer la qualité de l’air dans la maison en réduisant son humidité. En d’autres termes, elle remplit trois fonctions : chauffage, climatisation et déshumidification.

Quelle est l’efficacité d’une thermopompe en hiver ?

Comme vous pouvez le voir, la thermopompe est un appareil très polyvalent qui est utile aussi bien en été comme en hiver. Mais la véritable question concerne la capacité de la thermopompe à subvenir aux besoins de chauffage d’une maison lorsque la température est au plus bas en hiver. Est-elle suffisante ou doit-on installer d’autres systèmes de chauffage en renfort ?

Notion de coefficient de performance

Pour répondre à cette question, il est important de parler de coefficient de performance. Il s’agit d’un chiffre indiquant la performance d’un appareil donné à une température donnée. Le coefficient de performance ou CP va donc permettre de déterminer l’efficacité d’une thermopompe selon la température extérieure.

Normalement, cette efficacité décroît de manière linéaire au fur et à mesure que la température baisse. Voici un exemple très simple : pour un appareil indiquant un CP de 2 signifie qu’il faut utiliser 1 kWh d’électricité pour produire l’équivalent de 2 kWh de chauffage.

Quel est le coefficient de performance des thermopompes ?

Selon l’Office de l’Efficacité Énergétique des Ressources Naturelles du Canada, les thermopompes moyennes proposent un CP de 2,3 à une température de -8 °C. Lorsque la température atteint -15 °C, le CP chute à 1.

Pour les zones situées dans le sud du Québec, les thermopompes normales suffisent à combler les besoins des maisons toute l’année. Par contre, pour les zones situées plus au nord où les températures vont largement en dessous de zéro, les thermopompes conventionnelles trouvent leur limite.

Des thermopompes mieux adaptées au froid

Ces dernières années, les technologies utilisées dans la conception des thermopompes ont beaucoup évolué, ce qui a permis de créer des modèles beaucoup plus efficaces à des températures plus basses. Par exemple, certains modèles proposent un CP allant jusqu’à 1,5 à des températures avoisinant les -21 °C.

Afin d’atteindre une telle efficacité, ces nouveaux modèles de thermopompes sont plus gros afin d‘accueillir une plus grande taille d’échangeur de chaleur et un compresseur plus performant. La plupart du temps, l’appareil va fonctionner à bas régime et ne sera pleinement sollicité que lors des périodes de grand froid.

Ces thermopompes plus puissantes sont logiquement plus chères, mais elles permettent de combler les besoins en chauffage même dans les zones les plus froides du Canada sans l’aide d’autres systèmes de chauffage.

Comment préparer une thermopompe à la venue de l’hiver ?

Si vous voulez que votre thermopompe soit apte à remplir pleinement son rôle durant l’hiver, il est important de réaliser un entretien et de prendre des mesures préventives. Voici quelques conseils qui pourraient être utiles.

Dégager la zone autour de l’unité extérieure

Optimisez la circulation d‘air autour de l’unité extérieure de votre thermopompe avant l’arrivée des basses températures. Les feuilles mortes, les mauvaises herbes et tout obstacle susceptible de bloquer le passage de l’air doivent être retirés.

Changer les filtres de la thermopompe

Si les filtres de votre thermopompe commencent à dater, il est plus que jamais temps de les remplacer avant que les températures ne chutent considérablement. Un filtre sale fait difficilement circuler l’air, ce qui sollicite davantage votre thermopompe et augmente votre consommation d’énergie.

Vérifier le fonctionnement de votre thermopompe

Il est important de tester le fonctionnement de votre thermopompe avant l’arrivée du grand froid. Pour cela, vérifiez si l’appareil distribue bien de l’air chaud lorsque le thermostat est réglé sur cette fonction. Scrutez également les odeurs qui s’y dégagent, notamment celles de moisissure. Cela indique que les filtres sont très sales et que des bactéries se sont développées dans l’appareil.

Faire inspecter votre thermopompe par un professionnel

Il n’y a rien de tel que les yeux et le savoir-faire d’un professionnel aguerri pour déceler tout problème sur votre thermopompe. Il vaut mieux trouver les anomalies avant l’arrivée du grand froid plutôt qu’être pris au dépourvu au moment opportun. En anticipant votre entretien, vous vous assurez une tranquillité durant tout l’hiver concernant votre solution de chauffage.

Nettoyage des conduits

Les conduits jouent également un rôle dans la qualité de l’air qui circule dans la maison. Lorsque vous faites inspecter votre thermopompe, profitez-en pour demander à votre spécialiste de faire une inspection et un nettoyage des conduits.