piggybank 8wwft7eyzfg unsplash

Est-ce qu’un chauffage central est plus économique ?

Le choix du système de chauffage peut être compliqué lorsque l’on envisage d’en installer un nouveau dans notre maison. Le chauffage central est reconnu comme étant le plus économique et il est recommandé par de nombreux professionnels. Mais quels sont les différents systèmes envisageables et permettent-ils réellement de faire des économies sur le long terme ? Nous allons faire le point dans cet article.

Qu’est-ce qu’un chauffage central ?

Un chauffage central est un ensemble de dispositifs permettant de chauffer de nombreuses pièces d’une maison grâce à une seule unité produisant de la chaleur. En gros, la chaleur est produite depuis cette unité qui est dénommée générateur de chaleur. Il s’agit généralement d’une chaudière qui va chauffer de l’eau jusqu’à une température précise. L’eau chaude est ensuite distribuée dans toute la maison via un système de tuyauterie jusqu’aux appareils installés dans chaque pièce. La chaleur de l’eau est ensuite diffusée dans toute la maison.

Le chauffage central se distingue d’un chauffage d’appoint lequel se compose d’une unique unité de chauffage desservant une seule pièce de la maison. C’est le cas, notamment des radiateurs électriques portatifs.

Les différents systèmes de chauffage central

Il existe de nombreux systèmes de chauffage central qui diffèrent les uns des autres en fonction de la source d’énergie utilisée.

·      Le chauffage à condensation

Il s’agit d’un système de chauffage utilisant du fioul ou du gaz pour produire de la chaleur. Ce système est très performant et offre un rendement intéressant. Il s’agit même du chauffage parmi les plus couramment rencontrés dans les habitations canadiennes. Néanmoins, depuis que le prix du gaz et du fioul a grimpé depuis quelques années, les foyers cherchent progressivement des alternatives plus économiques.

·      Le chauffage biomasse

Le chauffage biomasse fait appel à des combustibles organiques tels que les granulés, les plaquettes forestières ou les buches. Les granulés sont généralement stockés dans des silos, tandis que les plaquettes et les buches doivent être entreposées dans un espace dédié relativement important, surtout si vous envisagez de les stocker en très grande quantité. Leur principal avantage, c’est que ces combustibles sont moins chers que le fioul, le gaz et l’électricité.

·      Le chauffage électrique

Le chauffage électrique n’est pas uniquement réservé au chauffage d’appoint. En effet, si vous souhaitez utiliser cette source d’énergie pour votre chauffage central, vous avez l’option des radiateurs électriques à inertie ou à accumulation. Ce genre d’appareil génère et stocke la chaleur durant la nuit et la distribue durant la journée. Cette solution est particulièrement adaptée à ceux qui utilisent un tarif heures creuses pour leur forfait d’électricité.

·      La pompe à chaleur (PAC)

La pompe à chaleur est un système de chauffage qui puise la chaleur présente dans son environnement immédiat. Il existe deux principaux types de pompes à chaleur, à savoir la PAC aérothermique puisant la chaleur présente dans l’air et la PAC géothermique puisant la chaleur dans le sol.

·      Le chauffage solaire

Enfin, le chauffage solaire est un type de chauffage utilisant le rayonnement solaire pour produire de la chaleur. Le système le plus courant est le chauffe-eau solaire, se servant de panneaux solaires pour chauffer l’eau et la distribuer dans les salles d’eau de la maison. Le chauffage solaire possède un avantage indéniable, qui est de faire appel à une source d’énergie gratuite et illimitée. Cependant, en hiver, le manque de rayonnement solaire fait défaut à ce système, ce qui le rend peu efficace.

Les différents appareils de chauffage

Comme nous l’avons mentionné plus haut, le système de chauffage central utilise des unités de distribution de chaleur dans les pièces. Il en existe différents types :

  • Les radiateurs font circuler l’eau à une température entre 40 et 50 °C et permettent de chauffer convenablement les pièces où ils sont installés ;
  • Des convecteurs  aspirent l’air froid, le réchauffent et le diffusent dans la pièce. L’air réchauffé va monter jusqu’au plafond avant de redescendre, ce qui permet de chauffer la pièce de manière plus uniforme ;
  • Des planchers chauffants fonctionnent à basse température. Ils sont discrets et fournissent une chaleur agréable ;
  • Un chauffage mural est donc installé dans le mur, ce qui le rend très discret et vous fait économiser de l’espace. Il fonctionne de la même manière que le plancher chauffant ;
  • Un chauffage à air pulsé va aspirer l’air dans une pièce par le biais de bouches de reprises. Cet air va être réchauffé dans le système de chauffage avant d’être diffusé dans la pièce par un ventilateur.

Le chauffage central est-il réellement économique ?

Avant tout, il faut garder en tête que le système de chauffage central est beaucoup plus onéreux à l’achat et à l’installation par rapport à n’importe quel autre système, tel qu’un radiateur électrique portatif, par exemple. En effet, son achat implique de nombreux appareils, dont l’unité centrale de production de chaleur et les appareils qui vont distribuer cette chaleur dans toutes les pièces de la maison. De plus, son installation est particulièrement complexe, nécessitant l’intervention d’un professionnel, moyennant un tarif relativement élevé.

Cependant, sur le long terme, il est tout à fait possible de faire des économies en optant pour un système de chauffage central. Mais l’économie que vous ferez dépend en grande partie du type de chauffage que vous utiliserez.

Le chauffage au fioul, au gaz et électrique est moins rentable, du fait du coût des combustibles utilisés. Ils sont uniquement intéressants pour chauffer une petite superficie. Le chauffage à la biomasse est une option plus économique, étant donné que le prix des granulés est de loin abordable par rapport aux sources d’énergie citées précédemment.

Le chauffage solaire est encore plus économique, dans la mesure où la source d’énergie est entièrement gratuite et renouvelable. Le seul petit bémol avec ce type d’énergie, c’est qu’il faut envisager un autre chauffage d’appoint en hiver, étant donné que son fonctionnement n’est pas optimal durant cette période à cause du manque d’ensoleillement.

La pompe à chaleur demeure l’option la plus intéressante, bien que son coût d’achat et d’installation figure parmi les plus élevés. Sur le long terme, vous pouvez faire des économies très intéressantes.